PION Alfred, Philémon, Lucien

Numéro matricule du recrutement : 829
Classe de mobilisation : 1904

ETAT CIVIL :
Né le 28 avril 1884, à Vendhuille, canton du Catelet, département de l’Aisne, résidant à Vendhuille, canton du Catelet, département de l’Aisne, profession de manouvrier, fils d’Alfred et de Décarnelle Marie, domiciliés à Vendhuille, canton du Catelet, département de l’Aisne.
N°65 de tirage dans le canton du Catelet.

SIGNALEMENT :
Cheveux et sourcils châtain clair, yeux bleus, front ordinaire, nez long, bouche moyenne, menton rond, visage ovale.
Taille 1 m. 70 cent.
Degré d’instruction : 2

DECISION DU CONSEIL DE REVISION ET MOTIFS : Bon. Compris dans la 1e partie de la liste du recrutement cantonal.

DETAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES :
- Dans l’armée active : Arrivé au corps le 10 octobre 1905 Numéro ministériel 6258. et soldat de 2e classe le dit jour. Envoyé en disponibilité le 25 septembre 1907. Certificat de bonne conduite « accordé ».

- Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active : Condamné par jugement contradictoire du Tribunal Correctionnel de Meaux du 22 janvier 1913 à six mois de prison avec sursis pour outrages public à la pudeur. Rappelé à l’activité par Décret du 1er août 1914. Mobilisation Générale arrivé au corps le 4 août 1914. Disparu le 30 octobre 1914 à Vailly sur Aisne (après collectif 160) (avis ministériel S. N° du 31 décembre 1916).
A accompli une 1re période d’exercices dans le 87e régiment d’infanterie du 10 mai au 1er juin 1911.
A accompli une 2e période d’exercices dans le 87e régiment d’Infanterie du 24 avril au 10 mai 1913.
Décédé le 30 octobre 1914 jugement déclaratif de décès rendu par le Tribunal de Saint-Quentin le 29 juillet 1920. Mort pour la France.

LOCALITES SUCCESSIVES HABITEES :
- 24 janvier 1912, la Ferté-sous-Jouarre, hameau des Bondons, Coulommiers, Résidence
- 23 février 1913, Noisy-le-Roi (chez Gaucheron cultivateur), Versailles, Résidence

Source : archives départementales des Yvelines, cote : 1R2_0520

press to zoom
1/1